Votre centre de ressources sur l'Union européenne

La présidence tournante au conseil de l'Union européenne

 

présidence bulgarie

01 Janvier - 30 juin 2018 : la Bulgarie

 

Depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, chaque pays préside à tour de rôle l'Union européenne pour une période de six mois. Jusqu’au 30 juin 2018, c'est la Bulgarie qui occupe cette fonction.

Qu’est-ce que le conseil de l’Union Européenne ?

C’est le conseil des ministres, l'instance où se réunissent les ministres des gouvernements de chaque pays membre de l'UE pour adopter des actes législatifs et coordonner les politiques. Il vote, en codécision avec le parlement européen, les propositions de lois faites par la commission européenne. Le principe des présidences tournantes s'applique à toutes les formations du Conseil des ministres de l'UE: par exemple, le conseil de l'Environnement est présidé par le ministre de l'Environnement du pays qui préside. Seule exception, les affaires étrangères présidées par Federica Mogherini, le haut représentant de l’UE.

 

En quoi consiste le rôle de président du conseil de l’UE ?

Il est chargé d'organiser et de présider l'ensemble des réunions des formations du Conseil de l'UE et il élabore des compromis susceptibles de résoudre les problèmes politiques. La présidence tournante a pour but de favoriser l'implication dans les affaires européennes des dirigeants et de l'opinion publique du pays concerné et de renforcer le sentiment d'appartenance du pays à l'Union.


Quel est le parcours de la Bulgarie dans l’Union Européenne ?

Boïko Borissov

Depuis l’effondrement du bloc soviétique et le changement de régime politique, la Bulgarie s’est orientée de manière continue vers un rapprochement avec l’UE. En 1988, le pays conclut un partenariat pour l'adhésion avec l'Union européenne. Celui-ci définit les priorités que la Bulgarie devrait respecter ainsi qu'un cadre financier d'aides en vue de son adhésion. En 1995, Jan Videnov, qui était alors Premier ministre de la Bulgarie, dépose officiellement la candidature de son pays à l'Union européenne. Le 15 juin 2004, les négociations pour son adhésion sont officiellement clôturées, quatre ans après leur ouverture en février 2000. Un rapport de 2006 conclut que la Bulgarie répond aux critères de Copenhague, ce qui lui permet, en 2007, d'adhérer à l'Union européenne, en même temps que la Roumanie. Le pays compte 17 députés au Parlement européen et la commissaire européenne bulgare actuelle est Mariya Gabriel, chargée de l'économique et de la société numérique. Avec l'adhésion de la Bulgarie, l'alphabet cyrillique est devenu le troisième alphabet officiel de l'Union européenne avec l'alphabet grec et l’alphabet latin. C’est pour ça qu’on en trouve sur les nouveaux billets d’euros.

 

Quels sont les sujets qui préoccuperont les dirigeants bulgares ?

La première priorité de la Bulgarie concerne l’emploi, en gros, créer plus d’emplois pour être plus compétitifs et assurer une forte  croissance au pays mais aussi à toute l’Union Européenne. Pour faire ça, le pays souhaite soutenir l’esprit d’entreprise des jeunes, les innovations et l’économie. La deuxième priorité de la Bulgarie c’est la protection de tous les citoyens européens, ainsi que la justice et la sécurité. Bien sûr la stabilité financière de l’Union sera aussi sur le devant de la scène, pour que l’UE continue d’être reconnue à l’international. La Bulgarie a à cœur de contribuer au débat sur l’avenir de l’Union et souhaite développer l'économie numérique en tant que solution aux crises sociales actuelles. Bien sûr, le renforcement de la stabilité au sein de l’Union Européenne est aussi un principe auquel le pays est attaché. L’ambition de la présidence bulgare est enfin de parvenir à un plan d’action pour chacun des pays des Balkans occidentaux, par des mesures concrètes. 

 

  

You can't help falling in love with her at first sight

 

 

Plus d'information sur la présidence bulgare sur eu2018bg.bg