Votre centre de ressources sur l'Union européenne

La présidence tournante au conseil de l'Union européenne

 

 

présidence malte

1er Janvier- 31 juin 2017 : malte


Depuis l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne, chaque pays préside à tour de rôle l'Union européenne pour une période de six mois. Jusqu’au 1er juin 2017, c'est Malte qui occupe cette fonction.

 

Qu’est-ce que le conseil de l’Union Européenne ?

C’est le conseil des ministres, l'instance où se réunissent les ministres des gouvernements de chaque pays membre de l'UE pour adopter des actes législatifs et coordonner les politiques. Il vote, en codécision avec le parlement européen, les propositions de lois faites par la commission européenne. Le principe des présidences tournantes s'applique à toutes les formations du Conseil des ministres de l'UE: par exemple, le conseil de l'Environnement est présidé par le ministre de l'Environnement du pays qui préside. Seule exception, les affaires étrangères présidées par Federica Mogherini, le haut représentant de l’UE.

 

En quoi consiste le rôle de président du conseil de l’UE ?

Il est chargé d'organiser et de présider l'ensemble des réunions des formations du Conseil de l'UE et il élabore des compromis susceptibles de résoudre les problèmes politiques. La présidence tournante a pour but de favoriser l'implication dans les affaires européennes des dirigeants et de l'opinion publique du pays concerné et de renforcer le sentiment d'appartenance du pays à l'Union.

 


Quel est le parcours de Malte dans l’Union Européenne ?

Malte a formulé dès juillet 1990 une demande officielle d’adhésion à l’Union européenne, gelée pendant quelques années et réactivées en 1999. En octobre 2002, 47 % de la population s’est déclaré en faveur de l’adhésion à l’Union européenne. Un référendum consultatif a eu lieu le 8 mars 2003. 53,55 % des votants se sont prononcés en faveur de l’adhésion. Malte est ensuite devenue membre de l’Union Européenne le 1er mai 2004.

En juillet 2007, les ministres des finances de l’Union européenne ont donné leur accord à l’adoption de l’euro par Malte, en même temps que Chypre. Malte est donc passée à la monnaie unique européenne au 1er janvier 2008.

En novembre 2007, les ministres de l’intérieur européens ont approuvé l’entrée de Malte dans l’espace Schengen, en même temps que huit autres pays européens. Malte est finalement entrée dans l’espace Schengen le 21 décembre 2007 pour les frontières maritimes et le 30 mars 2008 pour les frontières terrestres et aériennes. Le Traité de Lisbonne a été approuvé par le Parlement maltais le 29 janvier 2008. Il inclut entre autres l’attribution d’un sixième siège parlementaire à Malte.

 

Quels sont les sujets qui préoccuperont les dirigeants maltais ?

Malte entend redorer son image en la redynamisant et en exploitant ses aspects positifs.

Le pays devrait concentrer ses priorités autour de six chantiers principaux de la politique européenne actuelle : l’immigration, le marché unique international, la sécurité, l’inclusion sociale, le voisinage européen ainsi que le développement  du secteur maritime. Une priorité absolue sera apportée à l’immigration. Des mesures immédiates seront prises afin d’améliorer le traitement et la 

situation des migrants. Le développement de marchés internes, en particulier digitaux et énergétiques, est aussi prévu.

Du côté de la sécurité, le programme est de continuer de protéger les citoyens européens des attaques terroristes. La consolidation des relations avec les partenaires sociaux, sociétés civiles et citoyens est aussi au programme, afin d’améliorer l’égalité des sexes et la protection des minorités et des populations vulnérables. Une attention particulière sera portée aux pays situés au sud des frontières européennes et surtout à la Libye et à sa transition vers une politique plus pacifique. Enfin, le programme Blue Growth apportera des idées innovantes et des activités commerciales créatrices d’emplois dans le secteur maritime, et ce pour tous les pays ayant une activité en lien avec les mers et océans.

 

EU2017MT Priorities

 

 

Plus d'information sur la présidence maltaise sur www.eu2017.mt