Votre centre de ressources sur l'Union européenne

accueil
Ressources
Actualités

L'hôpital britannique redoute l'effet Brexit

Partager

"Le Royaume-Uni ne peut se passer des 57 000 travailleurs européens qui font tourner son système de santé. Le Brexit, dont les négociations débutent lundi, plombe déjà les inscriptions dans les écoles d'infirmiers.

[...] 

Faute de bras, cela fait belle lurette que le NHS, le service de santé public britannique, a ouvert ses recrutements aux étrangers. Infirmiers, aides-soignants, médecins... Tous métiers confondus, les seuls Européens occupent 57 000 postes à travers le pays. 4 % des infirmiers sont des ressortissants de l'UE.

« Que se passera-t-il demain, s'ils doivent quitter le pays ?, s'inquiétait début juin, au micro de la BBC, le secrétaire gallois à la Santé, Vaughan Gething. Les Européens ne font pas que contribuer à notre société. Ils sont notre société. Nous n'y arriverons pas sans eux. » "

 

Un article de Cécile Réto pour Ouest-France




Voir toutes les actus