Votre centre de ressources sur l'Union européenne

accueil
Ressources
Actualités

Les 4 infos de début juillet

Partager

Quelles ont été les informations marquantes de ce début du mois de juillet ? Europe Direct Normandie Caen fait le point !  

 

  • 1. Le certificat Covid numérique de l’UE 

Depuis le 1er juillet, le certificat covid numérique de l’UE est disponible et valable dans toute l’UE. Il permet aux citoyens européens le possédant de voyager librement dans l’UE s’ils?:  

  • Ont été vacciné contre le COVID  
  • Ont été rétabli du Covid 
  • Ont eu un résultat négatif d’un test PCR récent  

 

Le certificat est disponible sous format numérique ou papier et dans toutes les langues de l’UE. Vous pouvez l’obtenir gratuitement sur le site de l’assurance maladie française pour ensuite le télécharger sur l’application TousAntiCovid. Attention, en fonction de la situation sanitaire, certaines mesures peuvent évoluer et certains pays peuvent être amenés à prendre des restrictions supplémentaires.  

 

Vous pouvez retrouver un résumé du gouvernement français juste ici et toutes les explications de l'UE en suivant ce lien.  

 

Et si vous avez envie de voyager, n’hésitez pas à consulter nos dossiers sur la mobilité internationale

 

 

  • 2. Le début de la présidence de la Slovénie au Conseil de l’UE  

La Slovénie a pris le premier juillet et pour les six prochains mois la présidence du Conseil de l’UE?, succédant au Portugal. Le conseil de l’UE fait partie du triangle institutionnel au même titre que la Commission européenne et le Parlement européen. Il est composé des ministres des Etats membres selon leur domaine d’activité et a pour but de coordonner les politiques et d'adopter les actes législatifs. Le Conseil de l’UE est en effet l’organe législatif de l’Union Européenne avec le Parlement européen.   

 

Tous les six mois, la Présidence du Conseil de l’UE tourne. Son rôle est d’organiser et de présider les réunions. Chaque Présidence définit ses priorités mais pour favoriser la continuité des travaux, les présidences collaborent par groupe de trois pour définir un programme sur dix-huit mois.  

La présidence de la Slovénie avec son Premier ministre Janez Janša, achève le trio de présidence débuté par l’Allemagne et suivi par le Portugal. La Slovénie a défini plusieurs priorités pour sa présidence?: encourager la reprise et affirmer la capacité de l’UE à répondre aux différentes crises qu’elles soient environnementales ou économiques par exemple, poursuivre la transition écologique et numérique, renforcer la place de l’UE dans le monde et promouvoir “une Union fondée sur l’État de droit et le mode de vie européen”. 

Pour en savoir plus, Toute l’Europe a rédigé deux articles, l’un sur le Conseil de l’UE et l’autre sur la présidence de la Slovénie.

 

  • 3. Vers la fin de l’élevage en cage  

La commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides a officiellement annoncé le mercredi 30 juin que la Commission européenne présenterait d’ici 2023 une proposition législative pour interdire l'élevage en cage à partir de 2027. Les truies, lapins, poules pondeuses seraient par exemple concernés. La Commission européenne devrait proposer une sortie progressive de l’élevage en cage avec des mesures de soutien financier à destination des éleveurs visés. Sa proposition législative ne sera formulée qu’après une analyse des conséquences de cette mesure d’ici fin 2022 et  une consultation publique sur ce sujet. Le 10 juin dernier, le Parlement européen avait déjà voté une résolution pour s'opposer à l'élevage en cage. 

Retrouvez ici l'article de Toute l'Europe sur le sujet.

Cette annonce est la réponse de la Commission à l'initiative citoyenne européenne portée par l’association CIWF, qui promeut des pratiques d'élevage respectueuses des animaux et de leur bien-être. Cette initiative citoyenne avait recueilli les signatures de 1,4 million de citoyens en un an.  

 

Les initiatives citoyennes permettent aux citoyens de proposer à la Commission européenne, organe exécutif de l’Union européenne et émetteur des propositions législatives, de légiférer sur un sujet. Depuis leurs mises en place en 2011 suite à l’adoption du Traité de Lisbonne en 2009, seulement six initiatives ont obtenu une réponse de la Commission européenne sur les 81 enregistrées. Il faut en effet que l’initiative recueille au moins un million de signatures de citoyens européens provenant d’un quart des Etats de l’UE et avec un minimum de citoyen dans chaque pays. Elle doit aussi concerner un domaine législatif de la Commission européenne.  

 

 

  • 4. Vers la fin du plastique à usage unique  

A partir du 3 juillet, de nombreux objets en plastique à usage unique seront interdits à la vente dans l'UE. Les pailles, certains types de gobelets ou encore les cotons-tiges et les couverts en plastiques sont concernés. Les députés ont en effet approuvé avec une quasi-unanimité cette mesure.  

Chaque année et notamment durant la période estivale, une partie de ces objets jetés à proximité des plages, se retrouvent dans la mer. Du fait de leur lente vitesse de dégradation, les plastiques s’accumulent dans l’océan et l’on retrouve leurs résidus dans la faune et la flore maritime, donc dans nos assiettes à terme. A eux seuls, les plastiques représenteraient 80% des déchets marins selon la Commission européenne.  

Pour plus d'informations, vous pouvez lire le communiqué de presse du Parlement européen.

 

 




Voir toutes les actus